See menu

Il fallait bien tout un Grand Soir pour explorer l’univers de création protéiforme d’Olga Neuwirth ! Dépassant, et de loin, la seule composition musicale, cette créatrice hors normes se caractérise autant par sa liberté de forme et de ton (souvent caustique) que par la multiplicité des sujets qu’elle aborde (politiques, sociétaux, esthétiques, parfois tout ensemble). Olga Neuwirth aime à renouveler sa manière de composer en transposant à l’écriture musicale des techniques propres à d’autres disciplines. Son réservoir d’inspirations va ainsi des arts visuels (Hooloomooloo trouve sa source dans un triptyque de Frank Stella) à la culture underground (comme le « vampire surhumain » Klaus Nomi, icône de la scène New Wave dans les années 1980) en passant par le cinéma, la littérature, l’architecture sans oublier l’œuvre du compositeur italien Luigi Nono, son modèle de toujours… Avec Aello – Ballet Mécanique, elle se lance dans un dialogue à la fois moqueur et respectueux avec son aîné Johann Sebastian Bach, dans une démarche Dada qui témoigne de sa pensée malicieuse et inventive, ménageant à l’envi des télescopages esthétiques aussi inattendus que jubilatoires. Et pour conclure cette grande et éclectique soirée Matthias Pintscher et Olga Neuwirth ont souhaité faire découvrir une nouvelle œuvre, Ziaboga, de Ramon Lazkano. Ziaboga est le terme basque qui désigne, lors des régates, le virement de bord, le changement de sens, la manœuvre pour naviguer dans le sens opposé. Et le compositeur d’ajouter : « il est composé de deux mots aux origines obscures qui désignent à la fois l’action de ramer et son altération, voguer dans le sens contraire. Opposer une résistance devient ainsi une attitude face à la composition : dans le flux et le reflux des eaux, naviguer face aux courants qui nous emportent, aux mémoires qui nous submergent ; utiliser leur force pour mieux creuser la déchirure du sillage. »

Cast
  • Andrew Watts contre-ténor
    Sophie Cherrier flûte
    Hidéki Nagano piano
    Ensemble intercontemporain
    Matthias Pintscher direction

  • Coproduction Ensemble intercontemporain, Philharmonie de Paris

    Concert enregistré par France Musique
    À la réécoute pendant 3 ans sur francemusique.fr

Media
Son Discover more