TOUS LES CONCERTS
Illuminations poétiques
13 février 2015 - 20:30ACHETER EN LIGNE
PROGRAMME

Matthias PINTSCHER
a twilight's song
pour soprano et sept instruments

Anton WEBERN
Six pièces, op. 6
pour orchestre de chambre

Arturo FUENTES
Snowstorm
pour ensemble

Aribert REIMANN
Nacht-Räume
pour piano à quatre mains et soprano

Hans Werner HENZE
Being Beauteous
pour soprano colorature, harpe et quatre violoncelles

Yeree Suh, soprano (photo)
Ensemble intercontemporain
Matthias Pintscher, direction

Coproduction Ensemble intercontemporain, Philharmonie de Paris

Présentation du concert par Clément Lebrun à 19h30
Entrée libre sur réservation
au 01 44 84 44 84

Tarif : 18€
Formules d'abonnements de 15 à 30% de réduction
Réservations : 01 44 84 44 84 / www.philharmoniedeparis.fr

Photo Yeree Suh (c) Luc Hossepied pour l'Ensemble intercontemporain

On connaît la prédilection d’Anton Webern pour les formes brèves et les effectifs instrumentaux réduits. En comparaison du reste de son catalogue, les Six Pièces op. 6 emploient un effectif assez large qui autorise des effets de masses, plutôt rares dans sa musique. Boulez écrit au sujet de cette œuvre : « Si l’on imagine ces pièces écrites en 1910 par un jeune homme de 27 ans, on est confondu devant la puissance d’imagination, devant la prescience, la “voyance” de ce magicien solitaire. »

On sait quelle fascination les poèmes graphiques d’e. e. cummings ont pu exercer sur l’imagination de compositeurs comme Pierre Boulez ou John Cage. Dans a twilight’s song, Matthias Pintscher met en musique le texte éponyme du poète américain, un texte dont il se plaît à faire jouer les sonorités, à les manipuler, les étirer.
Une vocalité aux accents malhériens, magnifiée par une instrumentation originale pour harpe et quatre violoncelles, irrigue la cantate Being Beauteous (1963) de Hans Werner Henze, sur le poème en prose « Devant une neige, un Être de Beauté de haute taille », extrait des Illuminations de Rimbaud.
Aribert Reimann composa ses Nacht-Räume (1988) pour piano à quatre mains et soprano, sur des poèmes de Rainer Maria Rilke. Ce concert sera également l’occasion de découvrir la création du jeune compositeur mexicain Arturo Fuentes : le diptyque de Snowstorm, d’après la toile éponyme (1842) de Turner, où des formes délicates se dégagent d’un chaos de couleurs.

LIENS
ARTICLES
Relever les défis de l’interprétation. Entretien avec Yeree Suh, soprano
Les 11 et 13 février prochains, la soprano coréenne Yeree Suh chantera la poésie en compagnie des solistes de l’Ensemble intercontemporain. De Hans Wer...
Snowstorm. Entretien avec Arturo Fuentes, compositeur
Pour honorer la première commande qui lui a passée l’Ensemble intercontemporain, Snowstorm,  le jeune compositeur mexicain Arturo Fuentes s’est inspi...