TOUS LES CONCERTS
Turbulences 1/2 – Clair-Obscur, avec Marko Nikodijevic
05 décembre 2014 - 20:00ACHETER EN LIGNE
PARIS - Cité de la musique, salle des concerts
PROGRAMME

Carlo GESUALDO
Tenebrae factae sunt
Jerusalem, surge
Plange quasi virgo
O vos omnes

Georgia SPIROPOULOS
Ephemerals & Drones
pour harpe, contrebasse et percussion

Claude VIVIER
Bouchara (Chanson d’amour)
pour soprano et ensemble

Gérard PESSON
Messe noire – Transcription de la Neuvième Sonate pour piano d’Alexandre Scriabine
pour quatuor à cordes

Marko NIKODIJEVIC
chambres de ténèbres / tombeau de Claude Vivier
pour ensemble

Hélène Fauchère, soprano
Ensemble Solistes XXI*
Ensemble intercontemporain
Paul Fitzsimon, direction
Rachid Safir, chef de chœur*

Coproduction Ensemble intercontemporain, Cité de la musique

Tarif : 18€
Formules d'abonnements de 15 à 30% de réduction
Réservations : 01 44 84 44 84 / www.citedelamusique.fr

Photo : Marko Nikodijevic © Manu Theobald

Cité de la musique
Salle des concerts
221 avenue Jean-Jaurès
75019 Paris
M° Porte de Pantin, ligne 5

Présentation des deux soirées Turbulences des 5 et 6 décembre 

Le jeune compositeur serbe Marko Nikodijevic représente une nouvelle génération de créateurs aux multiples expressions et influences. Son travail mixe et synthétise les expériences, les styles et les époques : de la musique de la Renaissance à l’électro. Matthias Pintscher, directeur musical de l’Ensemble, dit de lui qu’il est le « Rimbaud du son » dont l’œuvre en « clair-obscur » donne son titre à ces deux nouvelles soirées de Turbulences musicales.
Marko Nikodijevic a imaginé un programme entre lumière et obscurité composé d’œuvres de Ligeti, Romitelli, Lachenmann, Schubert, Vivier, Stravinsky, Adès, Mozart, Pesson, Purcell, etc.
Il présentera trois de ses propres compositions dont une création mondiale. Pendant les entractes, il se transformera même en digital performer (l’une de ses nombreuses activités) pour remixer des œuvres de Carlo Gesualdo (1566-1613) qui dialogueront avec des improvisations des solistes de l’Ensemble !
Ces deux soirées d’expériences musicales inédites nous mèneront vers des paysages sonores inouïs et crépusculaires.

---------------------------------------------------------------------------

Présentation du concert du 5 décembre 

Ce premier concert est marqué par la présence de deux figures essentielles au "panthéon" personnel du jeune compositeur serbe Marko Nikodijević : Claude Vivier et Carlo Gesualdo. Les madrigaux de Gesualdo pour six voix sont extraits du recueil des Tenebrae Responsories (1611), chef-d’œuvre de la dernière période créatrice du compositeur. De même que le nom de Gesualdo est associé au fait divers qui l’a rendu célèbre – le meurtre de sa femme et de son amant en 1590 – la terrible destinée de Claude Vivier, assassiné en 1983, est désormais irrémédiablement scellée à son œuvre. Composée en 1981, Bouchara se veut « une longue chanson d’amour » pour soprano et ensemble écrite dans un proto-langage inventé. Cette œuvre dialoguera avec chambres de ténèbres/ tombeau de claude vivier (2007-2012), hommage de Nikodijević au compositeur canadien.
Une part de la production de Gérard Pesson (et notamment ses Nebenstück) consiste en la transcription / réécriture d’une œuvre préexistante, présentée chaque fois « dans un rapport de cadrage, de filtrage, d’interprétation, de composition différent ». En transcrivant la Sonate pour piano n°9 d’Alexandre Scriabine pour quatuor à cordes, le compositeur projette l’atmosphère sombre de la partition originale dans le cadre hiératique d’une véritable Messe noire (2007-2008).
La compositrice grecque Georgia Spiropoulos développe une musique fondée sur l’immersion dans le son. Ephemerals & Drones (2006-2007)forme des apparitions fugitives, petites figures sonores qui composent un paysage.

Marko NIKODIJEVIC, Music box...
Georgia SPIROPOULOS, Ephemerals-Drones
Marko NIKODIJEVIC, Chambres de ténèbres...
LIENS
ARTICLES
Portraits en "clair-obscur" 1/6 : Georgia Spiropoulos, compositrice
Les 5 et 6 décembre 2014, deux nouvelles soirées "Turbulences" nous emmèneront explorer les territoires musicaux en "clair-obscur" proposés par le jeune...
Les Turbulences en clair-obscur de Marko Nikodijevic
Quel est le point commun entre Carlo Gesualdo, Claude Vivier et l’électro ? Marko Nikodijevic. Encore très peu connu en France, ce jeune compositeur et ...