TOUS LES CONCERTS
Te craindre en ton absence
08 mars 2014 - 20:30ACHETER EN LIGNE
PARIS - Théâtre des Bouffes du Nord
PROGRAMME

TE CRAINDRE EN TON ABSENCE

Hèctor PARRA, musique
Marie NDIAYE, texte
Georges LAVAUDANT, mise en scène et lumières
Jean-Pierre VERGIER, scénographie et costumes

Commande conjointe du C.I.C.T. /Théâtre des Bouffes du Nord, du LG Théâtre, de l'Ensemble intercontemporain et de l'IRCAM – Centre Pompidou
Création mondiale

Astrid Bas, récitante

Ensemble intercontemporain
Julien Leroy, direction

Thomas Goepfer, réalisation informatique musicale Ircam

Production C.I.C.T. / Théâtre des Bouffes du Nord
Coproduction LG Théâtre / Ensemble intercontemporain / Ircam – Centre Pompidou / Opéra Théâtre de Saint-Etienne
 
Avec le soutien amical de la Ernst von Siemens Musikstiftung

Avec le soutien de l'association Beaumarchais-SACD

Action financée par la Région Ile de France


Tarifs : de 14 € à 28 € selon les catégories et les réductions
Réservations : 01 46 07 34 50
www.bouffesdunord.com


Concert enregistré par France Musique
À la réécoute pendant un mois sur francemusique.com

Photographie : © Luc Hossepied pour l'Ensemble intercontemporain

Théâtre des Bouffes du Nord
37 bis bd de la Chapelle
75010 Paris
M° La Chapelle

Cinq ans après Hypermusic Prologue, opéra de chambre faisant dialoguer art et science, le jeune compositeur catalan Hèctor Parra présente sa seconde œuvre scénique, Te craindre en ton absence. Cet opéra résulte d’une collaboration avec Marie NDiaye, lauréate du prix Goncourt en 2009 pour Trois Femmes puissantes. Seule sur la scène, la récitante Astrid Bas interprète le monologue d’une femme, jamais nommée. À travers sa voix, c’est toute une histoire qui se déroule ; à travers l’ici et maintenant de la parole, c’est tout un ailleurs qui se trouve convoqué : la famille, la région, la communauté humaine auxquelles cette femme se sent appartenir. Le texte se diffracte en un riche réseau d’images condensées en fulgurances textuelles et de visions faisant jouer indistinctement le fantasme et le souvenir. L’argument d’un monodrame au féminin pourrait rappeler l’expressionnisme d’un Schönberg (Erwartung). Cependant, en choisissant de confier le texte à une récitante, Hèctor Parra se déprend du lyrisme de la voix chantée. L’idée est bien davantage de chercher le mouvement de la voix à l’intérieur d’un dispositif théâtral, dont la mise en scène est assurée par Georges Lavaudant. La partition de Parra explore les abîmes qui constellent la psyché du personnage, avec le même bonheur qu’elle traduit ailleurs (dans Caressant l’horizon) les trous noirs de l’univers. Animée par une solide science orchestrale et un emploi subtil de l’électronique, elle fait tourbillonner les états émotionnels les plus contrastés, tout en ménageant un espace pour des atmosphères mystérieuses, crépusculaires, aux confins du silence.


Images d'une oeuvre n°17 : "Te craindre en ton... par Ircam-CGP

LIENS
ARTICLES
Te craindre en ton absence, entretien avec Marie NDiaye et Hèctor Parra
Le monodrame Te craindre en ton absence est né de la rencontre entre un compositeur, Hèctor Parra, une auteure, Marie NDiaye, et un metteur en scène, Georg...