TOUS LES CONCERTS
Le miracle de la rose
23 mars 2016 - 20:30ACHETER EN LIGNE
PROGRAMME

Manfred TROJAHN
Nocturne – Minotauromachie
pour ensemble
Création mondiale
Commande de l’Ensemble intercontemporain
Matthias PINTSCHER
Mar’eh
pour violon et ensemble
Création mondiale de la version pour ensemble
Commande de l’Ensemble intercontemporain
Hans Werner HENZE
Le Miracle de la rose
Musique pour un clarinettiste et treize musiciens

Hae-Sun Kang, violon
Jérôme Comte, clarinette
Ensemble intercontemporain
Matthias Pintscher, direction

Coproduction Ensemble intercontemporain, Philharmonie de Paris

> Offre spéciale pour ce concert < 
Réservez dès maintenant vos places avec 20% de réduction (soit 14,40€ au lieu de 18€) sur le site philharmoniedeparis.fr ou par téléphone au 01 44 84 44 84, avec le code avantage « ROSE ».
Dans la limite des places et des quotas disponibles. Non valable sur les billets déjà édités et non cumulable avec d’autres réductions.
Tarif plein : 18€ – Tarif Jeunes - 28 ans : 10€

philharmoniedeparis.fr

AVANT LE CONCERT
Clé d'écoute à 19h45
Présentation des œuvres au programme du concert par Clément Lebrun
Entrée libre

Photo : Hans Werner Henze (c) J.Robinson

«  La beauté convulsive sera érotique-voilée, explosante-fixe, magique-circonstancielle ou ne sera pas. » Cette célèbre citation d’André Breton tiré de L’Amour fou pourrait avoir été écrite expressément pour ce concert, tant le thème de la beauté traverse l’ensemble du programme.
La beauté, tout à la fois lumineuse et violente, transcendante et convulsive. Une beauté inspirée de surcroit par la littérature, la poésie et les arts visuels — ce qui n’est certainement pas pour déplaire à Matthias Pintscher, lui-même inspiré par les autres disciplines artistiques, et qui dirige l’Ensemble pour l’occasion.
C’est d’abord la beauté sublime du condamné à mort de Jean Genet dans Le Miracle de la Rose. Dans ce roman d’inspiration autobiographique, censuré à sa sortie en 1946, Genet transfigure son expérience carcérale. Fasciné par cette élégance verbale où le classicisme de la langue se heurte à la crudité des situations, Hans Werner Henze (photo ci-dessus) en a fait un « théâtre imaginaire », confiant à la clarinette solo le rôle de cet « assassin si beau qu’il fait pâlir le jour ».
Dans Nocturne – Minotauromachie, c’est la beauté de l’amitié artistique entre Picasso et René Char qui inspire Manfred Trojahn. Peu connu de ce côté-ci du Rhin, l’allemand Manfred Trojahn est l’auteur d’une œuvre riche et plurielle qui laisse une grande place à l’expression.   
Dans Mar’eh de Matthias Pintscher (photo ci-dessous © E.Caupeil), enfin, c’est la beauté elle-même qui est le sujet de l’œuvre. Littéralement. Le mot biblique « Mar’eh » signifie « vision » en hébreu, mais peut aussi désigner les traits d’un visage, et même évoquer la beauté de ce visage ou celle d’un moment, d’un état d’exception. Écrit originellement pour la violoniste Julia Fischer, amie du compositeur, Matthias Pintscher a remis l’ouvrage sur le métier, spécialement pour la violoniste Hae-Sun Kang et l’Ensemble intercontemporain. Une nouvelle version pour ensemble qui rappelle la richesse du mot qu’elle porte en titre : « L’hébreu est une langue fascinante, dit Pintscher, car jamais univoque, saturée de riches polysémies ».  Il en va certainement de même pour la musique. Et sa beauté.

 

Extrait musical : Hans Werner Henze, Le miracle de la rose
Ensemble Modern / Hans Deinzer, clarinette / Hans Werner Henze, direction / Harmonia Mundi, 1991

 

Hans Werner HENZE, Le miracle de la rose
Matthias PINTSCHER, Mar'eh
LIENS
ARTICLES
Hans Werner Henze. Théâtres de l'imaginaire.
Personnalité  flamboyante et multiple, Hans Werner Henze fut un artiste en prise directe avec la réalité de son temps. Né en 1926, sa jeunesse est prof...
Mar'eh. Entretien avec Matthias Pintscher, compositeur.
Le 23 mars 2016 la violoniste Hae-Sun Kang et l'Ensemble interpréteront une nouvelle version de Mar’eh, un concerto pour violon composé en 2011 par Mat...
Entretien avec Manfred Trojahn, compositeur.
Compositeur, flûtiste, chef d’orchestre, enseignant, Manfred Trojahn est l’auteur d’une œuvre aussi riche que plurielle,  paradoxalement encore peu...