TOUS LES CONCERTS
Contemporary Music Series
22 février 2016 - 19:30ACHETER EN LIGNE
LONDRES - Wigmore Hall
PROGRAMME

George CRUMB
Music for a Summer Evening (Makrokosmos III)
pour deux pianos amplifiés et deux percussions
Aurélio EDLER-COPES
Presence
pour deux pianos et deux percussions
Création mondiale
Commande de l’Ensemble intercontemporain et du Wigmore Hall avec le soutien d’André Hoffmann, président de la Fondation Hoffmann, une fondation suisse de mécénat
Claude DEBUSSY
En Blanc et noir
pour deux pianos

Béla BARTÓK
Sonate
pour deux pianos et deux percussions

Solistes de l’Ensemble intercontemporain

Renseignements et réservations : wigmore-hall.org.uk

Photo : Sonate, pour deux pianos et deux percussions (c) Luc Hossepied pour l'Ensemble intercontemporain 

Wigmore Hall
36 Wigmore Street
London
W1U 2BP
Grande-Bretagne

Ce programme est dédié à l’une des formations les plus emblématiques de la modernité musicale : l’association entre piano et percussion. En 1937, fort du succès de sa Musique pour cordes, percussion et célesta, Belà Bartók envisage une œuvre qui mette à nu le rapport piano / percussion au sein du genre classique de la sonate. Avec la Sonate pour deux pianos et percussions, la percussion entre pour la première fois dans le répertoire de musique de chambre et s’intègre au discours musical comme instrument soliste à part entière. L’écriture pour timbales, en particulier, revêt un caractère virtuose encore inédit, avec ses nombreux glissandi de hauteurs combinés aux trémolos. L’œuvre du compositeur américain George Crumb Music for a Summer Evening est sous-titrée Macrokosmos III   omme en référence au cycle des Mikrokosmos de Bartók. De fait, la parenté avec la Sonate est évidente du point de vue de la nomenclature – à ceci près que les pianos sont amplifiés. Comme souvent chez Crumb, le tissu musical est élaboré à partir de la prolifération de petites cellules agencées comme une mosaïque. L’harmonie évolue entre atonalité souple et tonalité latente, tandis que la forme en cinq mouvements imbrique trois moments de tutti vigoureux et deux intermezzi plus rêveurs. Une création du jeune compositeur brésilien Aurelio Edler-Copes, ancien élève de George Aperghis ayant suivi le cursus de Composition et Informatique Musicale à l’Ircam, apportera à l’association piano / percussion un éclairage plus actuel.

Béla Bartok, sonate pour deux pianos et percussion
LIENS
ARTICLES
Béla Bartók : Sonate pour deux pianos et percussion
En janvier 1937, Bartók connaît l’un des plus éclatants succès de sa carrière avec la création à Bâle de sa Musique pour cordes, percussion et cél...