TOUS LES CONCERTS
Boulez/Varèse
03 février 2015 - 20:30ACHETER EN LIGNE
PROGRAMME

Pierre BOULEZ
Pli selon pli (portrait de Mallarmé)

Edgard VARÈSE
Amériques
pour orchestre

Marisol Montalvo, soprano
Ensemble intercontemporain
Orchestre du Conservatoire de Paris
Matthias Pintscher, direction

Coproduction Ensemble intercontemporain, Philharmonie de Paris et Conservatoire de Paris

Présentation du concert par Clément Lebrun à 19h45
Entrée libre sur réservation
au 01 44 84 44 84

Tarifs : 20€ / 10€ / 5€
Réservations : 01 44 84 44 84 / www.philharmoniedeparis.fr

Le 3 février prochain, l’Ensemble intercontemporain, associé à l’orchestre du Conservatoire de Paris, se produira pour la première fois dans la grande salle de la Philharmonie de Paris.
Au programme, deux chefs-d’œuvre de la musique du vingtième siècle auxquels ce nouvel espace exceptionnel donnera une dimension inédite.
Amériques d’Edgard Varèse est une œuvre à l’énergie phénoménale, explosive, qui fait trembler la musique sur ses bases. Et pour cause : dans ce véritable manifeste musical, Varèse bouleverse la posture traditionnelle du compositeur pour envisager la matière sonore comme une totalité indivisible. Un choc !
La puissance massive d’Amériques laissera ensuite la place à la poésie et à l’extrême raffinement de Pli selon pli, l’un des sommets de l’œuvre de Pierre Boulez. Sous-titré « portrait de Stéphane Mallarmé », on y devine, en filigrane, l’autoportrait du compositeur lui-même. Entre l’impressionnant Don inaugural et le Tombeau final, l’auditeur est emporté par la formidable sensualité de cette musique qui semble s’inventer dans l’instant, dans un temps comme suspendu, et assiste à la « magie d’une forme imprévisible, parfois secouée par des élans aussitôt interrompus » (Philippe Albéra).

 

 

Pierre Boulez, Pli selon pli
LIENS
ARTICLES
Analyse d'une oeuvre : Pli selon pli de Pierre Boulez
"Comme furtive d'elle et visible je sens Que se dévêt pli selon pli la pierre veuve" Dans ces vers extraits du sonnet « Remémoration d'amis belge...
Varèse : un passeur éternel
En 1937, Edgard Varèse déclarait : « Un artiste n’est jamais un précurseur : il ne fait que refléter son temps, et le graver dans l’Histoire ». Le com...
Pli selon pli : Pierre Boulez et Stéphane Mallarmé
Lorsqu’on présentait à Saint-John Perse un jeune poète, l’illustre écrivain s’enquérait tout d’abord, dit-on, par un : « Est-il musicien ? » ...