TOUS LES CONCERTS
ManiFeste 2012
09 juin 2012 - 20:00
PARIS - Cité de la musique, salle des concerts
PROGRAMME

Philippe MANOURY
Neptune *
pour 3 percussions et processeur de signal en temps réel

Luciano BERIO
Ofanim **
pour 2 chœurs d’enfants, 2 groupes instrumentaux, voix de femme et électronique en temps réel
Création française de la version de 1997

Esti Kenan Ofri, soprano
Maîtrise de Radio France
Sofi Jeannin, direction
Samuel Favre, Victor Hanna, Gilles Durot, percussions
Ensemble intercontemporain
Susanna Mälkki
, direction

* Cort Lippe, réalisation informatique musicale Ircam
Miller Puckette, conseiller scientifique Ircam
** Tempo Reale - Francesco Giomi, Damiano Meacci, réalisation informatique musicale

Coproduction Ensemble intercontemporain, Cité de la musique, Ircam-Centre Pompidou
ManiFeste 2012 , festival-académie de l'Ircam

Concert enregistré par France Musique
À la réécoute pendant un mois sur francemusique.com

> Présentation du concert par Pierre-Yves Macé à 19h à la Médiathèque
   Durée : 45min
   Entrée avec le billet pour le concert - réservation obligatoire au : 01 44 84 44 84

Tarif : 18€
Formules d'abonnements de 30 à 40% de réduction

Réservations : 01 44 84 44 84
Cliquez ici pour réserver :
www.citedelamusique.fr

 

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne.

Cité de la musique
Salle des concerts
221 avenue Jean-Jaurès
75019 Paris
M° Porte de Pantin, ligne 5

Neptune clôt un cycle de compositions empruntant leurs titres aux planètes du système solaire. Philippe Manoury s’y affirme comme pionnier dans le domaine, alors encore peu défriché, de l’interaction entre écriture instrumentale et traitement électronique en temps réel. Les vibraphones sont équipés de systèmes MIDI permettant l’établissement de correspondances « organiques » entre le geste instrumental et la partition virtuelle pour électronique, afin de « capter les zones de variabilité qui font le propre d'une interprétation ». L’intervention d’un tam-tam, tantôt virtuel tantôt live, fournit à l’œuvre à la fois une ponctuation et une matière sonore complexe, sujette à un découpage spectral. Écrit pour un ensemble vocal et instrumental augmenté d’une électronique en temps réel, Ofanim (1997) de Luciano Berio associe le mouvement des sons dans l’espace au déploiement des prophéties d’Ezechiel, leur « rotation perpétuelle dans un ciel embrasé » (illustration ci-dessous). Leur répondent des fragments du Cantique des Cantiques ancrés quant à eux dans une « sensualité terrestre ». Cette opposition spatiale aussi bien que sémantique s’élargit dans un finale où apparaît, à travers l’image de la Mère exilée, « le souvenir de tous les exodes et tous les holocaustes ».

Vision du prophète Ezechiel, Ancien Testament

Philippe Manoury, Neptune
Luciano Berio, Ofanim
par Haladhara Dasa (le 06 juin 2012 à 2:06)
Au risque de faire une mauvais ecriture je prefere l´anglais...Manoury´s piece Neptune sounds nice undoubtedly but being the case of electronic usage still we have a composition which could be acoustic and good without the need of electronic sound at all; I believe electronic sound must be produced with the power and unique qualities a computer can give us, going far away from traditional instrumental sound, a new different sound world but above all another sound structure. Anyway, happy to receive your letter and be in touch with the latest musical news. Yours, Haladhara Dasa
LIENS
ARTICLES
Luciano Berio, Ofanim
Le Livre du Tanakh et de l’Ancien Testament attribué à Ezechiel, le troisième des grands prophètes, s’ouvre sur la description d’une étrange visi...