TOUS LES CONCERTS
Yellow Shark
29 septembre 2018 - 20:30ACHETER EN LIGNE
PHILHARMONIE DE PARIS - Salle des concerts – Cité de la musique
PROGRAMME

Frank ZAPPA  
The Dog Breath Variations / Uncle Meat (aka Dog/Meat)   *
Naval Aviation in Art?  
 *
Dupree’s Paradise  
 *
Get Whitey  
 *
G-Spot Tornado  
 *
The Perfect Stranger  
 *

John ZORN
For Your Eyes Only
pour ensemble de vingt musiciens

Bernhard GANDER
take death
pour vingt instruments et DJ
Création française

Edgard VARÈSE
Intégrales
pour onze instruments à vent et percussions

Patrick Pulsinger, DJ
Ensemble intercontemporain
Matthias Pintscher, direction

Coproduction Ensemble intercontemporain, Philharmonie de Paris
Tarifs 25€ / 20€

Réservations : philharmoniedeparis.fr / 01 44 84 44 84

Concert enregistré par France Musique
À la réécoute pendant 3 ans sur francemusique.fr

Photo : Frank Zappa © Trinity Mirror / Mirrorpix / Alamy Banque D'Images  

* Zappa, FZ, Frank Zappa and the Moustache are marks belonging to the Zappa Family Trust. All Rights Reserved. Used by permission.

Cité de la musique - Philharmonie de Paris
221, avenue Jean-Jaurès
75019 Paris

Esprit libre et iconoclaste, Frank Zappa est une légende de l’histoire du rock. Ce que l’on sait moins, c’est que ce musicien révolutionnaire s’est aussi nourri de compositeurs comme Igor Stravinsky, Anton Webern ou Edgard Varèse, qu’il considère à vingt ans comme « le plus grand compositeur vivant ». Tout au long de son parcours, Zappa a rêvé d’expérimenter ses idées musicales avec un ensemble de musique contemporaine. Pierre Boulez exauce ce rêve en 1984, avec une commande pour l’EIC, The Perfect Stranger, qui donnera lieu à l’enregistrement d’un disque. Il poursuivra l’aventure avec l’Ensemble Modern pour l’album The Yellow Shark en 1993. L’esprit frappeur de Zappa, qui transcende les genres et les styles, se « réincarne » aujourd’hui en des personnalités comme John Zorn, issu du jazz et dont l’œuvre défie toute classification académique ou Bernhard Gander, qprofondément influencé par les musiques rock, hard rock et métal qu’il a pratiquées dans sa jeunesse. L’EIC revient sur ces échanges détonants, dans le cadre du Week-end Zappa organisé par la Philharmonie de Paris.

  

 

 

LIENS
ARTICLES
Viva Zappa !
En 1984, l’Ensemble intercontemporain interprète, sous la direction de Pierre Boulez, trois œuvres de Frank Zappa, dont l’inédite The Perfect Strange...