TOUS LES CONCERTS
Final ManiFeste
30 juin 2018 - 21:00ACHETER EN LIGNE
PARIS - Le Centquatre
PROGRAMME

Helmut LACHENMANN
"…Zwei Gefühle…" Musik mit Leonardo
pour ensemble et récitant

Beat FURRER
Nuun
pour deux pianos et ensemble

Michael JARRELL
Droben schmettert ein greller Stein
pour contrebasse, ensemble et électronique


Edgard VARÈSE
Intégrales
pour onze instruments à vent et percussions

Helmut Lachenmann, récitant
Nicolas Crosse, contrebasse
Ensemble ULYSSES
Ensemble intercontemporain
Beat Furrer, direction
Gilbert Nouno, réalisation informatique musicale Ircam  
 

Coproduction Ircam-Centre Pompidou, Ensemble intercontemporain, ensemble associé de l’académie. Avec le soutien de l’Ambassade de Suisse, et du réseau ULYSSES, subventionné par le programme Europe Créative de la Commission européenne.
L’Ircam est partenaire du CENTQUATRE-PARIS pour l’accueil des projets d’expérimentation autour du spectacle vivant.

Tarifs : 18€/15€/10€
Réservations : manifeste.ircam.fr

Photo : Beat Furrer © David Furrer 

Le 104
5 rue Curial
75019 Paris
M° Riquet

Émanation du réseau ULYSSES, qui réunit diverses institutions européennes consacrées à la production et la diffusion des musiques de création, l’Ensemble ULYSSES est une formation de chambre éphémère destinée à faire le tour de trois des principaux rendez-vous européens estivaux de la musique contemporaine, travaillant à chaque étape avec des compositeurs, des chefs et des interprètes de premier plan. Au cours du festival ManiFeste à Paris, les jeunes musiciens travailleront pendant plusieurs jours aux côtés des solistes de l’EIC dirigés par Beat Furrer pour approfondir leur connaissance et leur pratique de l’univers musical contemporain, ce qu’ils pourront pleinement réaliser avec le programme aussi éclatant que contrasté de ce concert concluant ManiFeste-2018.

Avec Intégrales d’Edgard Varèse, c’est aux origines de la modernité qu’ils remontent. Varèse voulait donner l’illusion d’un voyage dans l’espace. Il explore comme nul autre avant lui l’univers des percussions et se rapproche d’un imaginaire sonore qu’on croirait tout droit sorti d’un studio électroacoustique.

Pour « …Zwei Gefühle… » Musik mit Leonardo d’Helmut Lachenmann, les musiciens auront la chance d’accompagner le compositeur allemand lui-même. Celui-ci saura mieux que personne partager avec eux sa pensée musicale, ici mise au service d’un texte de Leonard de Vinci sur la nécessité de la connaissance.

Leonard De Vinci, l'Homme de Vitruve

Viennent ensuite deux œuvres concertantes : nuun dont le titre se réfère à la déesse celte NU, qui était capable d’arrêter le temps, ce que Beat Furrer tente lui aussi de faire dans cette partition pour deux pianos et ensemble.

Enfin le virtuose Droben schmettert ein greller Stein (titre d’un poème d’August Stramm) du composietur suisse Michael Jarrell, est une exploration sensible des harmoniques artificielles de la contrebasse, portée par l’électronique.

 

LIENS
ARTICLES
Être ou ne pas être… soi-même. Entretien avec Beat Furrer, compositeur.
Le 30 juin prochain au Centquatre, le compositeur et chef d’orchestre suisse Beat Furrer dirigera un ensemble inédit composé desjeunes musiciens de l’...