TOUS LES CONCERTS
Final ManiFeste
01 juillet 2017 - 21:00
PARIS - Centre Pompidou, grande salle
PROGRAMME

Arnold SCHÖNBERG
Six petites pièces, op. 19
Transcription pour ensemble de Heinz HOLLIGER
Herzgewächse, op. 20
pour soprano, célesta, harmonium et harpe
Anton WEBERN
Cinq Pièces, op. 10
pour orchestre
Cinq Lieder spirituels, op. 15
pour soprano et ensemble
Heinz HOLLIGER
Increschantüm
pour soprano et quatuor à cordes
Niccolò CASTIGLIONI
Risognanze
pour seize instruments
Création française
Yan MARESZ
Sul Segno
pour harpe, guitare, cymbalum, contrebasse et électronique

Sarah Maria Sun, soprano
Ensemble intercontemporain
Ensemble ULYSSES
Heinz Holliger, direction
Manuel Poletti, Denis Lorrain, réalisation informatique musicale Ircam

Coproduction Ircam/Les Spectcales vivants-Centre Pompidou, , Ensemble intercontemporain, ensemble associé de l’académie
Avec le soutien du réseau ULYSSES, subventionné par le programme Europe créative de l’Union européenne et de la Sacem.

En lien avec les nouvelle série d’expositions –dossiers, intitulée « l’œil écoute » », dans les collections du Centre Pompidou au Musée national d’art moderne.

Tarifs : 18€ / 14€ / 10€
Réservations : manifeste.ircam.fr / billetterie@ircam.fr / 01 44 78 12 40

Photo : Heinz Holliger, Cité de la musique © Marion Kalter

Centre Pompidou
Grande salle/Niveau -1

Place Georges Pompidou
75004 Paris

Le programme de ce concert élaboré par le compositeur, hautboïste et chef d’orchestre suisse Heinz Holliger (en charge de la master classe d'interprétation pour ensemble de l’Académie ManiFeste) gravite autour de la Seconde École de Vienne (Alban Berg, Arnold Schönberg et Anton Webern). Sa propre musique s’inscrit dans d’ailleurs dans cette lignée, par son caractère mélancolique et son art du cryptage. Le titre de sa pièce, Increschantüm, tiré d’un poème de Luisa Famos, charrie le mal du pays, l’errance, la fantasmagorie tandis que le rarement joué Niccolò Castiglioni laisse affleurer, dans son propre langage, l’influence du style aphoristique de Webern. Ce concert final de ManiFeste 2017 est aussi l’acte de naissance du nouvel Ensemble ULYSSES, une formation de jeunes musiciens circulant entre plusieurs académies européennes. Renforcés par les solistes de l’EIC, ces interprètes à l’orée de leur carrière, vont découvrir et pratiquer le répertoire du XXe siècle et celui de l’Ircam, en l’occurrence, Sul Segno de Yann Maresz, envoutante exploration du domaine sonore des instruments résonants à cordes pincées, transformés par l’informatique musicale. Une œuvre aussi originale que magistrale dans laquelle la technologie se plie au projet poétique.

 

LIENS
ARTICLES
Reportage vidéo sur Scardanelli-Zyklus
Les poèmes de Friedrich Hölderlin, signés du nom mystérieux de Scardanelli, ont inspiré au compositeur suisse Heinz Holliger une vaste fresque pour fl...
«...L’aile de l’ange, lourde d’invisible… » - Sur Scardanelli-Zyklus
Les derniers poèmes de Hölderlin, signés du nom mystérieux de Scardanelli, ont inspiré au compositeur suisse Heinz Holliger (photo ci-dessus) une vaste...