TOUS LES CONCERTS
Lumière des ténèbres
02 juin 2017 - 20:00
PARIS - Centre Pompidou, grande salle
PROGRAMME

Alberto POSADAS
Tenebrae
pour six voix, ensemble et électronique
La Lumière du noir
pour ensemble
Création nationale

Tomás LUIS DE VITTORIA
Tenebrae Responsories (extraits)

Ensemble vocal EXAUDI
Ensemble intercontemporain
Duncan Ward, direction
Thomas Goepfer, réalisation informatique musicale Ircam

Coproduction Ensemble intercontemporain, Ircam/Les Spectacles vivants-Centre Pompidou

Dans le cadre de ManiFeste-2017, festival de l’Ircam

Tarifs : 18€/14€/10€
Réservations : 01 44 78 12 40 / billetterie@ircam.fr 

Photo : Alberto Posadas © Luc Hossepied pour l’Ensemble intercontemporain

Centre Pompidou
Grande salle/Niveau -1

Place Georges Pompidou
75004 Paris

L’Office des Ténèbres est le nom donné aux matines et aux laudes des trois derniers jours de la Semaine sainte. L’office porte le nom de ténèbres car il est chanté très tôt le matin dans l’obscurité plus ou moins complète. Il a donné naissance à l’une des plus riches traditions de la musique sacrée qui disparaîtra au cours du XVIIIe siècle après avoir offert des pages de toute beauté, parmi lesquelles les dix-huit motets a cappella de Tomás Luis de Vittoria (1548-1611). Fasciné par le genre, le compositeur espagnol Alberto Posadas l’a revisité en 2012 en ayant recours aux moyens de l’informatique musicale Ircam. Ce sont ces Tenebrae, qui incorporent à la trame latine de la liturgie catholique des vers de Novalis, Stefan George et Rainer Maria Rilke, qui répondront par-delà les siècles avec celles de son illustre aîné. 

Alberto POSADAS, Tenebrae
LIENS
ARTICLES
Alberto Posadas, Tenebrae
Tenebrae, la nouvelle œuvre d’Alberto Posadas pour six voix solistes, ensemble et dispositif électronique, sera donnée en création à la Cité de la m...
La fabrique d'un langage - entretien avec Alberto Posadas
Vous travaillez actuellement à l’écriture de Glossopoeia, un projet qui met en jeu à la fois votre partition musicale, une partie chorégraphique ...
Entretien avec Alberto Posadas
Pouvez-vous nous préciser le sens de ce titre, « Abîme obscur de pleurs et de tendresse », et les circonstances de la composition de l’œuvre ? Cet...