Souvenirs de créationVoir tous les articles de cette rubrique

Souvenir de création. Martin Adamek, clarinettiste.

par Jéremie Szpirglas, le 01/03/17

492Adamek_Martin_IMG5094

À l’occasion des 40 ans de l’Ensemble intercontemporain en 2016-17, nous avons demandé à chaque soliste de nous faire part d’un souvenir marquant de création. Martin Adamek, clarinettiste, a rejoint l’EIC il y a quelques mois et nous parle de son expérience de Répons de Pierre Boulez au cours d’un concert mémorable pour ses premiers pas avec l’Ensemble.

> Répons (1981-1984) de Pierre Boulez, pour six solistes, ensemble, sons électroniques et dispositif électronique en temps réel. <

J’ai intégré l’Ensemble intercontemporain il y a seulement quelques mois. Je n’ai donc pas encore eu l’opportunité de créer un grand nombre de pièces. Certes, j’ai pris part à plusieurs premières nationales, notamment lors de notre tournée en Asie en octobre dernier, mais les deux concerts que je garde en tête n’étaient pas des créations, loin de là : je parle bien sûr de ma « première personnelle » de Répons de Pierre Boulez les 16 et le 17 septembre 2016 à Duisburg en Allemagne, qui ont aussi été mes premiers concerts officiels avec l’Ensemble.

Au cours de ces deux soirées, nous avons joué Répons quatre fois au total, et j’ai eu la chance de découvrir cette œuvre magnifique en concert sous un éclairage absolument nouveau pour moi. Un moment éminemment symbolique qui m’a permis de ressentir l’immense héritage de Pierre Boulez. Cette expérience fut d’autant plus mémorable que mes nouveaux collègues m’ont réservé un accueil particulièrement chaleureux avant le premier concert.

492DSCF2418

    Mots-clefs :, , ,



    diversVoir tous les articles de cette rubrique