Souvenirs de créationVoir tous les articles de cette rubrique

Souvenir de création. Alain Billard (clarinette basse).

par Jéremie Szpirglas, le 09/12/16

À l’occasion des 40 ans de l’Ensemble intercontemporain en 2016-17, chaque soliste se souvient d’une création marquante pour lui.  Aujourd’hui, Alain Billard (clarinette basse) qui a rejoint l’Ensemble en 1995  évoque pas moins de deux créations de deux compositeurs différents. 

> Création de Mit Ausdruck (2003) de Bruno Mantovani, pour clarinette basse et orchestre le 8 octobre 2003 à Bamberg et du triptyque Art of Metal (2006-2008) de Yann Robin le 7 juin 2008, au Centre Pompidou (Paris). <

Ce sont des collaborations avec plusieurs compositeurs qui m’ont le plus ouvert les yeux sur la création et ses mécanismes. Parmi elles, les relations amicales et professionnelles que j’entretiens avec Bruno Mantovani et Yann Robin. J’ai créé avec le premier Mit Ausdruck en 2003, en dehors de l’EIC– car c’est aussi ça être soliste de l’ensemble : transmettre aux autres ensembles et orchestres cet amour pour les créations – et le triptyque Art of Metal entre 2006 et 2008 avec le second.

Ces deux rencontres sont sans doute celles qui ont le plus marqué les vingt ans que j’ai passés à l’Ensemble intercontemporain. Pourquoi ? Parce que, au-delà de leurs qualités compositionnelles propres, ce sont deux musiciens à l’identité remarquable, deux personnalités jeunes, remplies d’espoir pour les talents à venir. Ce sont aussi, au sein de leur génération, deux avant-gardistes animés par la volonté d’être au plus près des musiciens pour lesquels ils écrivent. Nous ne nous lassons pas de remettre, le plus souvent possible, leurs partitions sur le pupitre, pour le plus grand plaisir de nos oreilles. Tous deux ont de surcroît une grande affection pour notre ensemble, ce qui aide au rayonnement de l’école française de création et contribue à faire de nous un chaînon essentiel de l’histoire de la musique, comme Pierre Boulez l’a toujours souhaité.

Photos © Franck Ferville

    Mots-clefs :, ,


    articles récents

    Deux Esprits.

    par Matthias Pintscher, le 27/11/17

    Ryoko Aoki : pour un Nô contemporain.

    par Laurent Fassol, le 23/11/17

    Atem Lied de Toshio Hosokawa.

    par Emmanuelle Ophèle, le 19/11/17

    Julian Prégardien : un Wanderer contemporain.

    par Jéremie Szpirglas, le 31/10/17

    Œuvres uniques pour concerts uniques.

    par Matthias Pintscher, le 26/10/17


    diversVoir tous les articles de cette rubrique