Souvenirs de créationVoir tous les articles de cette rubrique

Souvenir de création. Nicolas Crosse, contrebassiste.

par Jéremie Szpirglas, le 27/12/16

À l’occasion des 40 ans de l’Ensemble intercontemporain en 2016-17, nous avons demandé à chaque soliste de nous faire part d’un souvenir marquant de création. Nicolas Crosse est l’unique contrebassiste de l’EIC qu’il a rejoint en 2012. Il nous parle aujourd’hui de la création mouvementée d’Asymétriade du compositeur français Yann Robin.  

> Création d’Asymétriade (2014) de Yann Robin, pour contrebasse et ensemble de quinze instrumentistes, le 29 novembre 2014 à l’Opéra de Nice. <

Ce jour-là, j’ai enchaîné la création d’Asymétriade pour contrebasse et ensemble et Symétriade pour contrebasse et électronique, deuxième volet du diptyque de Yann Robin. C’était une expérience extrêmement éprouvante – à la fois physiquement et mentalement –, une véritable performance, qui relève autant de celle du musicien que de celle du sportif ou du plasticien sonore – tant j’ai le sentiment que Yann est un architecte sonore !

Hormis l’œuvre de Yann, que j’aime beaucoup, j’ai souvenir de cette énergie folle qui animait l’Ensemble au moment d’entrer en scène. Avant même de commencer sous la direction de Bruno Mantovani, je sentais tous les copains derrière moi, toute leur attention, toutes leurs forces dirigées vers moi pour mieux me porter. Comme disait Pierre Boulez, on se sentait « dans la famille»…

Nicolas Crosse et Yann Robin 

Photos © Franck Ferville 

    Mots-clefs :,


    articles récents

    Deux Esprits.

    par Matthias Pintscher, le 27/11/17

    Ryoko Aoki : pour un Nô contemporain.

    par Laurent Fassol, le 23/11/17

    Atem Lied de Toshio Hosokawa.

    par Emmanuelle Ophèle, le 19/11/17

    Julian Prégardien : un Wanderer contemporain.

    par Jéremie Szpirglas, le 31/10/17

    Œuvres uniques pour concerts uniques.

    par Matthias Pintscher, le 26/10/17


    diversVoir tous les articles de cette rubrique