ReportageVoir tous les articles de cette rubrique

Scène ouverte, le 28 avril 2011 à la Cité de la musique

par Ensemble intercontemporain, le 04/05/11

Le 28 avril dernier, les solistes de l’Ensemble ont présenté un spectacle musical original autour de l’oeuvre ouverte dans la grande salle de la Cité de la musique. Découvrez un peu de la magie de la première partie de cette soirée dans le compte rendu tout en images ci-après.

Valérie Philippin introduit la soirée avant d’interpréter les surprenants Aria de John Cage

Dimitri Vassilakis enchaîne avec un extrait de Klavierstük X de Karlheinz Stockhausen

 

Alain Billard, interprète Ein Hauch von Unzeit III, pour effectif variable de Klaus Huber

Toujours Ein Hauch von Unzeit III, interprétée par Sophie Cherrier (flûte), Alain Billard (clarinette), Jens Mc Manama (cor) et Pascal Gallois (basson)

La sérénade pour un satellite de Bruno Maderna ( sur la photo : Jeanne-Marie Conquer, violon – Alain Damiens, clarinette – Samuel Favre, percussion)

 

Une des dix pièces pour quintette à vent de György Ligeti interprétée par Sophie Cherrier (flûte), Pascal Gallois (Basson), Alain Billard (clarinette), Jens McManama (cor) et Philippe Grauvogel (hautbois).

Valérie Philippin chuchote un Aria de John Cage à l’oreille de Christophe Desjardins (alto)

Sans transition, Samuel Favre joue non pas du piano mais « avec le piano » dans la spectaculaire Toccata pour piano amplifié de Francesco Filidei.

Visible Music I, pour un exécutant et un chef de Dieter Schnebel. Une oeuvre très ouverte dans laquelle le chef  (Clement Power) donne des indications « scéniques » particulièrement expressives à la harpiste (Frédérique Cambreling) pour jouer l’oeuvre.

La première partie de la soirée se termine avec Ludwig van de Mauricio Kagel, un hommage poétique à Beethoven, réalisé à partir de « fragments d’oeuvres » du compositeur photographiés par Kagel à Vienne.

En savoir plus sur le programme

Photographies Luc Hossepied

    Mots-clefs :


    articles récents

    Deux Esprits.

    par Matthias Pintscher, le 27/11/17

    Ryoko Aoki : pour un Nô contemporain.

    par Laurent Fassol, le 23/11/17

    Atem Lied de Toshio Hosokawa.

    par Emmanuelle Ophèle, le 19/11/17

    Julian Prégardien : un Wanderer contemporain.

    par Jéremie Szpirglas, le 31/10/17

    Œuvres uniques pour concerts uniques.

    par Matthias Pintscher, le 26/10/17


    diversVoir tous les articles de cette rubrique