EntretiensVoir tous les articles de cette rubrique

Entretien avec Ben Hackbarth

par Véronique Brindeau, le 03/03/11

Le 25 février 2011, dans le cadre du cycle de concerts « Le rêve américain » à la Cité de la musique (Paris), l’Ensemble intercontemporain a interprété Crumbling Walls and Wandering Rocks pour dix instrumentistes et sons électroniques, du jeune compositeur Ben Hackbarth (né en 1982). L’occasion pour Accents online, en trois questions, de revenir avec lui sur son écriture musicale et sur le statut actuel de la musique contemporaine aux Etats-Unis.

On the 25th of February 2011, in the frame of ’’The American Dream’’ at La Cité de la musique (Paris), l’Ensemble intercontemporain played ’’Crumbling Walls and Wandering Rocks’’ for ten players and electronics by the young composer Ben Hackbarth (born 1982). Accents online interviewed him on his musical writing and the current status of new music in the US.

– Que signifie ce titre étrange : Crumbling Walls and Wandering Rocks (littéralement « Murs qui s’écroulent et pierres errantes ») ?
– ’’Crumbling Walls and Wandering Rocks’’: what does this strange title mean?


– Comment les sonorités acoustiques et électroniques dialoguent-elles dans cette œuvre ?
– How do acoustic and electronic sounds interact in this piece?


– Quelle est aujourd’hui la situation de la musique contemporaine aux Etats-Unis ?
– What is the current situation of new music in the USA?


Interview : Véronique Brindeau
Musique : Crumbling Walls and Wandering Rocks de Ben Hackbarth (interprété par l’Ensemble intercontemporain à la Cité de la musique le 25 février 2011)
Photographies : Luc Hossepied (répétition de Crumbling Walls and Wandering Rocks à la Cité de la musique, février 2011)
Assemblage sonore et visuel : Benjamin Bibas / Radiofonies Europe

    Mots-clefs :,


    articles récents

    Deux Esprits.

    par Matthias Pintscher, le 27/11/17

    Ryoko Aoki : pour un Nô contemporain.

    par Laurent Fassol, le 23/11/17

    Atem Lied de Toshio Hosokawa.

    par Emmanuelle Ophèle, le 19/11/17

    Julian Prégardien : un Wanderer contemporain.

    par Jéremie Szpirglas, le 31/10/17

    Œuvres uniques pour concerts uniques.

    par Matthias Pintscher, le 26/10/17


    diversVoir tous les articles de cette rubrique